lundi 3 juin 2013

Mesurer l'efficacité concurrentielle d'une invention : un cas d'école en commande publique


En innovation de produit, déterminer la part de l’invention technique dans l'efficacité concurrentielle du produit, est hasardeux. En innovation de service, voici un cas d’école, observable en commande publique, où l’on peut mesurer l’efficacité concurrentielle d’un service innovant embarqué dans une offre globale, qui, dès lors, est elle-même innovante.

L'article en cinq mouvements de pensée : 

Auteur : Tru Dô-Khac

Note de l'auteur :


Sortie officielle : Le Cercle Les Echos, 4 juin 3013

Régime d'utilisation :

  • Extraits en accès libre, gracieux et immédiat : sur ce site
  • Accès sous conditions sur Les Echos : Le Cercle Les Echos
  • Reproduction permanente ou temporaire sur réseau social d'entreprise/intranet avec accompagnement professionnel dédié : sous conditions commerciales (contact : Dô-Khac Decision)
  • Autre cas : déterminés par le Code de la propriété intellectuelle, notamment L 122-5.
  • L'accès public à cet article est gracieux. Si vous souhaitez le "privatiser" au delà de ce que permet la L 122-5 notamment en en représentant tout ou partie dans un cercle privé (intranet ou réseau social d'entreprise, d'association,...), merci de prendre contact préalablement.
Libre : pas d'obligation de déclaration préalable de l'identité et coordonnées du lecteur
Gracieux : pas de contribution financière demandée
Immédiat : un seul clic

Mots clefs thématiques :

Intelligence collective : 

Références :


[1] « L’innovation ouverte peut être définie en creux comme une innovation qui n’est pas fermée, c’est-à-dire issue des seuls investissements d’une R&D interne à une entreprise unique, et est exploitée de façon exclusive par cette même entreprise ». Extrait de la définition proposée par « X Open Innovation », un groupe professionnel de la communauté polytechnicienne.  

[2]D’après le cycle de vie de l’innovation de "PME de services, Osez l’innovation – Guide pratique pour les activités de services, produit par la DGCIS, réalisé par Akoya Consulting, novembre 2012

[3]D'après un script de cas d'école proposé par "IP2 Governance", une plateformede Blended Learning sur l’innovation partenariale.

[4] Plus généralement, le modèle de notation est une combinaison linéaire d’une fonction d’utilité d’inputs et d’une fonction d’acceptation des coûts des inputs. La fonction d’utilité tend vers une limite supérieure tandis que la fonction d’acceptation des coûts tend vers zéro avec la quantité/qualité d’inputs. L’existence de l’optimum dépend du signe de la dérivée à l’origine et de la limite à l'infini.


[5] D’après le cycle de vie de l’innovation partenariale  IP2 Governance.  « Le design management pour innover en entreprise » Tru Dô-Khac, Le Cercle Les Echos, 5 mai 2013

[6] Environnement concurrentiel innovant, notamment caractérisé par deux conditions :
  • la non exigence de la cession de tous les droits de propriété intellectuelle des résultats des prestation,
  • la non interdiction aux PME innovantes d'être sous-traitants de plusieurs candidats.

Note du 20 février 2017 
Le numérique pour marier les grands prestataires avec les PME innovantes, Tru Dô-Khac, La Jaune et La Rouge, février 2017

Trophée innovation numérique 2015

Le Trophée IT Innovation Forum catégorie Enterprise Mobility / Collaboratif a été décerné à l'innovation frugale Personal MOOC par le vote des quelques 200 membres du Club des Responsables d'Infrastructure et de Production (CRIP) lors de l'IT Innovation Forum du 27 janvier.
Communiqué sur le site de Dô-Khac Decision