mercredi 8 septembre 2021

Après le "leadership situationnel", les "soft skills contextuels" [sept 2021]

En 2020 et 2021, plusieurs opérateurs, de la sphère académique, associative ou professionnelle, ont lancé des solutions pour identifier et mesurer les soft skills. Mais le professionnel muni des bons soft skills devra les activer, au bon moment, et au bon endroit.

 

Article en cinq mouvements de pensée

  1. Identifier et mesurer les soft skills
  2. Le centre de formation des apprentis de l'ESSEC
  3. L'association Article 1
  4. L'OPIIEC
  5. Les bons soft skills au bon moment au bon endroit


Sortie officielle : Tru Dô-Khac, 9 septembre 2021

Références  :


Régime d'utilisation :
  • Texte intégral en accès libre, gracieux et immédiat : sur ce site
  • Reproduction permanente ou temporaire sur réseau social/intranet d'entreprise ou d'association professionnelle : sous conditions commerciales (contact : Dô-Khac Decision)
  • Autre cas : déterminés par le Code de la propriété intellectuelle, notamment L 122-5.

Libre : pas de déclaration préalable de données à caractère personnel
Gracieux : pas de contribution financière demandée
Immédiat : un simple clic 

 

 
Après le "leadership situationnel",
les "soft skills contextuels"


En 2020 et 2021, plusieurs opérateurs, de la sphère académique, associative ou professionnelle, ont lancé des solutions pour identifier et mesurer les soft skills. Mais le professionnel muni des bons soft skills devra les activer, au bon moment, et au bon endroit.

S'il existe un levier pour maintenir l'employabilité et délivrer aux entreprises les talents qu'elles attendent, ce sont bien les soft skills.
En cette rentrée post-covid, on peut faire un point sur quelques solutions lancées par des opérateurs de la sphère académique, associative ou professionnelle pour identifier et mesurer les soft skills.

CFA de l'ESSEC, avec le "TOEIC des soft skills"

Ainsi, le centre de formation des apprentis de l'ESSEC doit étendre à l'ensemble de ses alternants une application mobile d'évaluation 360° des soft skills. Annoncée en juin dernier conjointement par la grande école [1] et l'opérateur de compétences (opco) Atlas [2], cette application permet à un alternant d'inviter un enseignant ou un professionnel rencontré en stage ou en apprentissage à donner un retour. De ce retour, l'application établit le niveau pour une vingtaine de soft skills.

Association Article 1 avec Jobready

Cette application, marketée par l'ESSEC sous la formule "TOEIC de soft skills" [3], est à rapprocher à Jobready, une application déployée par l'association Article 1 pour "révéler [les soft skills] qui sont en toi".
Jobready permet à son utilisateur d'acquérir des badges de soft skills en vue de pouvoir les produire lors d'entretiens de recrutement. Le processus est réalisé en trois étapes : raconter sous l'assistance d'un chabot une expérience, recueillir la liste soft skills identifiées par l'application en analyse de cette expérience, retirer les badges des soft skills que l'on décide de représenter dans son CV.

Jobready vise en premier lieu les jeunes de la diversité et des milieux populaires, et, dès lors, toute expérience est acceptée, qu'elle soit "professionnelle, personnelle, bénévole [ou] scolaire" [4].

Pour éclairer ces jeunes ainsi que les bénévoles qui les accompagnent, l'association Article 1 publie un référentiel détaillé de soft skills ; ce référentiel compte 45 soft skills réparties en 11 familles, ces dernières étant organisées en trois groupes : soft skills "sociales/interpersonnelles", soft skills "personnelles/intrapersonnelles" et soft skills "méthodologiques".

Le répertoire des macro-compétences de l'OPIIEC

Enfin, dans la sphère professionnelle, on peut s'intéresser aux travaux réalisés par l'observatoire [de la branche] des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’évènement (OPIIEC) en partenariat avec l'opco Atlas pour moderniser les "fiches métiers" de la branche.

En 2020, les partenaires ont revisité la "logique de présentation" du répertoire de compétences : dorénavant, on distingue trois classes de "macro-compétences" : "technique", "organisationnelle" et "comportementale" ; la classe comportementale compte 14 macro-compétences et pour chaque macro-compétence, 4 niveaux sont définis [5].

Des soft skills, oui mais au bon moment et au bon endroit

Ces solutions seront utiles pour soutenir les programmes d'upskilling ou de reskilling lancés par les directions des ressources humaines des entreprises en vue de la transition climatique et du parachèvement de la transformation numérique.

Mais alors que le bagage de soft skills d'un candidat est déterminant pour un responsable de recrutement, c'est son activation par le collaborateur, au bon moment, et au bon endroit, qui importe pour le manager de proximité.

Dans les années 70, Paul Hersey et Ken Blanchard ont avancé la théorie du leadership situationnel (Ang : Situational Leadership) [6].
Et si, pour les soft skills, on parlait de soft skills contextuels (Ang : Contextual Soft Skills) ?

[1] L’ESSEC Business School, pionnier de l’apprentissage, innove avec le premier TOEIC des Soft Skills à destination des étudiants apprentis, ESSEC, 11 juin 2021
[2] Atlas soutient l’innovation pédagogique et sélectionne l’application TOEIC Soft Skills déployée par le CFA ESSEC Business School et 5Feedback, 18 juin 2021, Atlas
[3]TOEIC : Test Of English for International Communication
[4] Jobready.fr
[5] Méthodologie, OPIIEC
[6] Management of Organizational Behavior : Utilizing Human Resources, Paul Hersey and Kenneth H. Blanchard, Prentice-Hall, 3rd edition, 1977

Séminaire - expérience

La théorie de leadership Contextual Soft Skills repose notamment sur une étude exhaustive des référentiels de soft skills. Les référentiels de soft skills retenus pour cette étude ont la caractéristique commune d'être effectivement utilisés par des acteurs de référence : Pôle Emploi, l'Etat (RIME), l'Ecole Polytechnique,...

La TPE créative Do-Khac Decision propose un séminaire où les trouvailles de cette étude sont partagées et débattues.

Lors de ce séminaire, les participants prennent également des expériences d'outils originaux physiques collaboratifs conviviaux en présentiel face-à-face dont l'usage sur le terrain, en opérations, permet d'activer les bons soft skills au bon moment et au bon endroit.  

Une étude sur les référentiels de soft skills, Do-Khac Decision, avril 2020

Trophée innovation numérique 2015

Le Trophée IT Innovation Forum catégorie Enterprise Mobility / Collaboratif a été décerné à l'innovation frugale Personal MOOC par le vote des quelques 200 membres du Club des Responsables d'Infrastructure et de Production (CRIP) lors de l'IT Innovation Forum du 27 janvier.
Communiqué sur le site de Dô-Khac Decision