dimanche 15 avril 2012

Produire en France un référentiel numérique d'entreprise

Résumé :
Pour exploiter le numérique source d’emplois et de croissance, les entreprises et leurs écosystèmes devront disposer d’un référentiel numérique. Les compétences et les talents existent en France pour qu’un référentiel numérique d’entreprise soit « produit en France ».

L'article en cinq mouvements de pensée : 
  
Auteur : Tru Dô-Khac
Sortie officielle : infoDSI (16-18 avril 2012), Le Cercle Les Echos (16 avril 2012), ITRmanager (16-18 avril 2012)


Note de l'auteur :
Autre article sur Le Cercle Les Echos, 13 avril 2012 "Instruire français en gestion numérique"

Mots clefs thématiques :

Intelligence collective :  
 
Références :
[1]Le Régime Numérique est le Service (The Regime is the Cloud Computing Service ) » , Tru Dô-Khac, CIO-Online,  17 janvier 2011.
[2] Par exemple : les ouvrages CMMI, Cobit, ITIL, Togaf ; CMMI®is a registered trade mark of Carnegie Mellon University Not-for-profit corporation(Etats-Unis d’Amérique) Cobit® is a registered trademark of ISACA (Information Systems Audit and Control Foundation) and ITGI (IT Governance Institute) (Etats-Unis d’Amérique) ; ITIL® is a registered trade mark of The Cabinet Office (Royaume-Uni) ; TOGAF®  is a registered trade mark of X/Open Company Ltd (Royaume-Uni). Source : United States Patent and Trademark Office, Trademark Electronic Search System TESS
[3] Parmi eux et par ordre alphabétique : l’Agence pour le Patrimoine Immatériel de l’Etat (APIE), CESAMES, CIGREF, L’Observatoire de l’Immatériel,…
[4] Inspiré de M. François Bayrou. « La FranceSolidaire : le programme » http://www.bayrou.fr

Mise à jour du 8 novembre 2015 : observé sur TESS
ITIL : Axelos Limited, United Kingdom, last list owner
Cobit : Information Systems Audit and Control Association

Régime d'utilisation :


Produire en France un référentiel numérique d’entreprise

Pour exploiter le numérique source d’emplois et de croissance, les entreprises et leurs écosystèmes devront disposer d’un référentiel numérique. Les compétences et les talents existent en France pour qu’un référentiel numérique d’entreprise soit "produit en France".

Dans les entreprises ou dans les écosystèmes, de nombreux projets numériques ont été lancés. Pour assurer le succès de ces projets, il faut instruire chez les parties prenantes, très diverses - des grands groupes, des collectivités locales, des établissements universitaires, des PME, des consommateurs -, des méthodes innovantes de gestion numérique d’entreprise.

Gestion numérique d’entreprise
Les contours de cette gestion numérique d’entreprise sont encore incertains. Néanmoins, cette gestion devra notamment
  • étendre les processus éprouvés de production informatique à la production numérique.
  • ajouter aux pratiques de sécurité des données des pratiques de sauvegarde de l’identité (Ang : privacy) et des propriétés intellectuelles (Ang : intellectual property).
  • proposer des méthodes innovantes d’ingénierie de systèmes technologiques complexes, notamment pour exploiter toute la potentialité de l’internet des objets.
  • créer des méthodes de valorisation de portefeuille d’actifs immatériels.
  • suggérer des démarches de développement du capital immatériel.
  • revisiter les relations maîtrise d’ouvrage/maîtrise d’œuvre (Ang : client/supplier).
  • avancer différents patrons (Ang : pattern) de régime de gouvernance numérique d’entreprise. [1]

Notion de référentiel de gestion
Pour accompagner la transformation des ressources informatiques d’une entreprise en une usine efficace de services de systèmes d’information, l’usage de "Référentiels SI" a été un élément déterminant.

Mais qu’est-ce exactement un Référentiel SI ?

Les Référentiels SI sont des ouvrages professionnels adressant la gestion de système d’information (SI) pour entreprise.

Mais par rapport aux ouvrages que l’on peut trouver en librairie spécialisée, ces ouvrages ont des caractéristiques remarquables :
  • leur niveau de diffusion est supérieur de plusieurs ordres de grandeur à celui des ouvrages présentés en librairie.
  • ils sont traduits en plusieurs langues et leur diffusion est mondiale.
  • les titulaires des droits d’auteurs patrimoniaux ne sont pas de simples maisons d’édition, mais des acteurs économiques puissants établis outre-Atlantique ou outre-Manche et de nature très particulière : une agence d’État, une université prestigieuse, une association professionnelle internationale [2].

Peut-être est-ce dans ce dernier point qu’il faut chercher l’explication de leur désignation "référentiels".

Un référentiel numérique d’entreprise "produit en France"
Les référentiels SI ont été utiles dans l’informatisation des entreprises. On peut s’attendre qu’il en soit de même pour des référentiels numériques d’entreprise.

D’ores et déjà, plusieurs acteurs économiques français et établis en France ont engagé des travaux en ce sens et commencé la production de briques de référentiel numérique d’entreprise [3] : un réseau de grandes entreprises, des consortiums d’entreprises, des associations professionnelles, des laboratoires de recherche d’universités ou de grandes écoles, des entreprises privées.

Mais également, il suffit de pousser la porte d’une librairie spécialisée ou de parcourir les sites internet produits en France par des entreprises ou des professionnels pour mesurer la richesse des réflexions de professionnels praticiens ou académiques qui portent haut l’expertise et l’instruction françaises.

L’écosystème français a suffisamment de compétences et de talents pour "instruire" et "produire" un référentiel numérique d’entreprise "Produit en France" et de portée mondiale.



[1] "Le Régime Numérique est le Service (The Regime is the Cloud Computing Service )", Tru Dô-Khac, CIO-Online, 17 janvier 2011.
[2] Par exemple : les ouvrages CMMI, Cobit, ITIL, Togaf ; CMMI® is a registered trade mark of Carnegie Mellon University Not-for-profit corporation (États-Unis d’Amérique) ; Cobit® is a registered trademark of ISACA (Information Systems Audit and Control Foundation and ITGI (IT Governance Institute (États-Unis d’Amérique) ; ITIL® is a registered trade mark of The Cabinet Office (Royaume-Uni) ; TOGAF®  is a registered trade mark of X/Open Company Ltd (Royaume-Uni). Source : United States Patent and Trademark Office, Trademark Electronic Search System (http://tess2.uspto.gov).
[3] Parmi eux et par ordre alphabétique : l’Agence pour le Patrimoine Immatériel de l’État (APIE), CESAMES, CIGREF, L’Observatoire de l’Immatériel…
[4] Inspiré de M. François Bayrou. « La France Solidaire : le programme » http://www.bayrou.fr

Trophée innovation numérique 2015

Le Trophée IT Innovation Forum catégorie Enterprise Mobility / Collaboratif a été décerné à l'innovation frugale Personal MOOC par le vote des quelques 200 membres du Club des Responsables d'Infrastructure et de Production (CRIP) lors de l'IT Innovation Forum du 27 janvier.
Communiqué sur le site de Dô-Khac Decision